Littérature jeunesse : nos coups de ♥…

1. ALMA, TOME 1 : LE VENT SE LÈVE par Timothée de Fombelle

Timothée de Fombelle est un habitué de nos coups de cœur. Nous avions été emballés par son diptyque Vango, narrant la quête d’identité d’un jeune homme entre-deux-guerres.
La magie opère à nouveau avec sa dernière série Alma. Encore beaucoup de voyages et d’aventures au programme, entre Afrique, France et Caraïbes. Encore un bond dans le temps, en 1786 cette fois-ci. Le tout au service d’un sujet grave : la traite des esclaves.
On retrouve dans ce roman une belle brochette de personnages, du premier aux seconds rôles. Tous sont travaillés et nuancés, comme Timothée de Fombelle sait si bien le faire. Noirs et blancs, héros ou antagonistes, tous sortent du clivage manichéen. Survie et opportunisme dictent leurs motivations plus que n’importe quelle autre valeur morale. Chacun a ses torts et ses raisons.

Trois axes narratifs se dessinent dans ce premier tome : l’un autour d’Alma, jeune africaine vivant avec sa famille dans une vallée isolée du reste du monde, souvenir d’une Afrique édénique et inviolée ; un deuxième autour de Joseph, matelot débrouillard et culotté, manigançant quelque obscure entourloupe sur un certain navire négrier ; le dernier autour d’Amélie, héritière rêvant d’émancipation, et dont le père, armateur à la Rochelle, possède le même certain navire négrier. On guette l’instant où ces trois-là se rencontreront…

Au final, Alma se révèle un subtil mélange entre L’île au Trésor de Stevenson et  Racines d’Alex Haley, entre roman d’aventures à l’ancienne et sensibilisation du jeune lectorat à l’esclavage. Avec en prime, les dessins de François Place, illustrateur et auteur à ses heures perdues, notamment du très étonnant La douane volante que nous vous recommandons également !

>>>Accès à la fiche catalogue>>>

 

2. L'ICKABOG par J. K. Rowling

Pour ceux qui l’ignoreraient encore, J.K. Rowling n’est autre que la créatrice de la plus célèbre série jeunesse de notre temps : Harry Potter.
Elle s’était juré de ne plus jamais publier d’œuvre à destination du jeune public. Heureusement pour nous, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ! Nous ne vous en dirons pas plus sur la genèse de L’Ickabog, l’auteure s’en charge elle-même au début du livre.

Ce qu’il faut retenir, c’est que L’Ickabog n’a absolument rien à voir avec l’univers d’Harry Potter. Conte allégorique, il se déroule dans le pays imaginaire de Cornucopia. Un pays prospère jusqu’au jour où la couturière du roi Fred meurt à la tâche. Le roi culpabilise. Pour soulager sa conscience, il décide d’accomplir une action d’éclat en faveur du peuple. Pourquoi pas chasser l’Ickabog, ce monstre fabuleux censé vivre dans les marais du nord ? Tout le monde sait qu’il n’existe pas et que le roi ne craint rien dans cette expédition. Sauf que les choses ne vont pas se passer comme prévu…

J.K. Rowling décrit avec une redoutable efficacité et une cruauté glaçante l’escalade de la terreur. Ou comment une nation entière bascule du jour au lendemain dans une dictature répressive et obscurantiste. Les personnages peuvent paraître caricaturaux. Mais ils le sont à dessein, comme dans tout bon conte qui se respecte. Ils incarnent les mauvais penchants de l’âme humaine qui rendent possible une telle horreur : la couardise du roi Fred, la cupidité du conseiller Crachiney, le grégarisme du peuple.

Une formidable lecture à plusieurs niveaux. Les plus jeunes y verront un divertissement à l’intrigue bien ficelée. Les plus âgés apprécieront la satire sociale qui trouve largement son écho dans l’actualité, où manipulation des foules et dérives extrémistes sont plus que jamais à l’ordre du jour.

>>>Accès à la fiche catalogue>>>

 

3. PROSPER REDDING, TOMES 1 & 2 par Alexandra Bracken

Vous considérez Tim Burton comme un dieu vivant du 7ème art  ? Vous avez usé jusqu’à rupture le DVD d’Hocus Pocus, Les trois sorcières dans votre enfance ? Vous avez dévoré toutes les saisons des Nouvelles aventures de Sabrina disponibles sur Netflix ?
Si vous obtenez au moins un “oui” au questionnaire ci-dessus, les deux tomes de la série Prosper Redding, par l’américaine Alexandra Bracken, sont faits pour vous.

Le sujet ? Prosper, adolescent incompris et mal dans sa peau, habite Redhood, sinistre bourgade voisine de la fameuse Salem. Sa famille descend directement des pionniers ayant fondé la ville au 17e siècle. Elle a acquis pouvoir et richesse au détriment des clans rivaux en pactisant avec le démon Alastor. Ne vous laissez pas berner par l’apparence vulpine et pelucheuse de ce dernier, c’est un vrai pervers !

Bien sûr, Prosper ignore totalement ce versant peu glorieux de l’histoire de sa famille. Jusqu’au jour où son ignoble grand-mère essaie de le sacrifier devant toute sa parentèle réunie. Mais pourquoi Mamie est-elle aussi méchante ? Parce que malgré lui, Prosper est possédé par l’affreux Alastor. Mamie est bien décidée à rompre une fois pour toute le pacte liant le démon à sa famille, quitte à zigouiller sa propre descendance. Commencent alors pour Prosper la fuite, la planque, les interrogations, sous l’autorité d’un oncle débarqué d’on-ne-sait-où et de sa fille Nell, sorcière en herbe…

Ambiance d’Halloween, humour volontiers scatophile et rebondissements à gogos. Sans oublier une visite guidée des enfers dans le deuxième tome… avis aux amateurs de 12 ans et plus !

>>>Accès aux fiches catalogue>>>

 

Acquisitions DVD – février 2021

Après le confinement, déconfinement, reconfinement, le couvre-feu et les gestes barrières, la méthode approuvée par 100% des scientifiques, c’est encore de  regarder un bon DVD chez soi.

Pour cela, la médiathèque vous propose près d’une centaine de nouveautés en documentaires, fictions et séries.

Voici notre dernière liste de nouveautés :

Liste des acquisitions DVD – février 2021

Nouvelle référence magazine…

La Médiathèque de Lattes étend son offre d’ouvrages en gros caractères en s’abonnant au mensuel Mieux Voir, spécialement conçu pour les lecteurs souffrant de déficience visuelle : papier et typographie adaptés, sélection d’articles variés en lien avec l’actualité, dossiers vision…


Début de l'abonnement :
numéro 268 du mois de février 2021

À retrouver tous les mois au rayon gros caractères du secteur Adultes !

Acquisitions adultes – 1er trimestre 2021

On commence l’année tranquillou avec une petite cinquantaine de nouveaux romans, suivie d’une petite dizaine de documentaires, que vient compléter une petite trentaine de gros caractères… bref tout est petit dans notre vie en ce premier trimestre !
Bon, c’est sûr, on vous a habitués à beaucoup mieux ces temps derniers. Là, on ne fait que vous servir le solde du budget 2020. Il ne nous restait plus des masses de sous à dépenser vu qu’on s’était lâchés tout au long de l’année pour compenser les nombreuses frustrations subies au cours de celle-ci…

Que retenir de ce nouvel arrivage ?
Pas mal de grosses sorties au rayon policier (Chattam, Coben, Connelly, Giebel…), quelques prix littéraires (Le Tellier, Levy), vos nombreuses suggestions (L’autre moitié de soi, Les neufs noms du soleil, Retour à Martha’s Vineyard…), des suites de série (Les Cazalet, Les détectives du Yorshire) ainsi que les Werber père et fils (La planète des chats, Là où les esprits ne dorment jamais).
Les amateurs de littérature sentimental ou feel-good apprécieront, quant à eux, les nouveaux Jojo Moyes, Tamara McKinley, Gilles Legardinier et Clarisse Sabbard.

Littérature adulte :

Téléchargement au format PDF

Documentaires adultes :

 

Téléchargement au format PDF

Gros caractères :

Téléchargement au format PDF