Informations COVID

Youpi ! Hourra !

À partir du 1er juillet 2021, on recouvre encore plus de libertés à la Médiathèque de Lattes :

– tables de lecture, salle petite enfance et postes informatiques sont de nouveau accessibles !

Ce qui signifie aussi que les derniers numéros des magazines ne peuvent plus être empruntés et qu’ils sont consultables uniquement sur place.

Alors pourquoi pas profiter de l’été pour venir faire une petite pause culturelle au frais en notre compagnie ?

Nouveautés BD été 2021

Les héros de bandes-dessinées ne connaissent pas les congés payés !

La preuve : malgré les vacances, les voilà qui débarquent dans de nouvelles aventures pour votre plus grand plaisir de lecteurs assidus !

Titeuf, Esther, Adèle, les Sœurs Grémillet, ou encore Yuji Itadori, le héros de la nouvelle série manga Jujutsu Kaisen… retrouvez-les tous dans cette sélection de nouveautés !

Bandes-dessinées :

Mangas :

Thématique “Elisabeth Ier et les Tudors” – été 2021

L’inoubliable Bette Davis incarne Elisabeth Ier dans le film “La vie privée d’Elisabeth d’Angleterre” en 1939

Les reines anglaises fascinent le monde. Suffit de voir le succès que rencontrent les dernières séries qui y sont consacrées, The Crown en tête, pour s’en convaincre.

Mais avant Elisabeth “The Queen” II et Victoria, l’Angleterre a connu une autre grande souveraine : Elisabeth Tudor.

Les circonstances de sa naissance, sa personnalité romanesque entre féminité virginale et caricature, son règne marqué par les rivalités avec sa cousine écossaise et son patronage artistique en ont fait une source d’inspiration inépuisable. Les plus grandes actrices continuent de lui prêter leurs traits au cinéma ou à la télévision.

Guerre des deux roses, Henri VIII, Marie Stuart, Shakespeare…

… revisitez avec nous près de deux siècles d’histoire britannique, depuis la moitié du 15ème siècle jusqu’à l’orée du 17ème, pour mieux comprendre l’ère élisabéthaine !

LITTERATURE adulte :

Téléchargement au format PDF

Acquisitions adultes – été 2021

Quoi de mieux qu’une bonne lecture à l’abri du parasol, ou dans la pénombre fraîche des volets entrebâillés ?
Pour vous accompagner durant l’été qui s’annonce, voici une sélection de plus de 130 ouvrages, tous genres confondus.

Faites votre choix à l’aide des carrousels ci-dessous. Un clic sur les couvertures des livres vous permettra d’accéder aux fiches de présentation du catalogue en ligne.

Que vous partiez ou que vous restiez, il y aura bien quelque chose pour vous !

Littérature adulte :

Téléchargement au format PDF

Documentaires adultes :

Téléchargement au format PDF

Gros caractères :

Téléchargement au format PDF

Livres en VO et poésie :

Téléchargement au format PDF

 

Littérature adulte : nos coups de ♥ du moment…

1. Histoire vécue : LES AVENTURES DE PÉNÉLOPE BOEUF, TOMES 1 & 2 par Pénélope Bœuf 

Dans ces petits romans autobiographiques qui sont le reflet de ses podcasts, Pénélope nous parle de ses envies, de ses doutes, de ses questionnements… autrement dit de sa vie !
Les courts chapitres pleins d’autodérision se dévorent comme les épisodes d’une série  télé.
Surtout, on se retrouve dans plein de situations !
Pénélope nous déculpabilise  et nous rappelle combien il est bon d’être soi, dans toutes nos imperfections.
Bref, les aventures d’une nana qui n’a pas sa langue dans sa poche.
Deux ouvrages frais et légers qui sont toujours bienvenus.

>>> Accès aux fiches du catalogue en ligne >>>

 

2. Littérature française : FLORIDA par Olivier Bourdeaut

Florida, c’est l’histoire d’Elizabeth une mini-miss exploitée par sa mère  qui voue une obsession maladive aux concours de beauté, occultant les besoins essentiels de son enfant. Dès l’âge de sept ans, au fil des concours et des années qui passent, la fillette ressent de plus en plus de rancœur envers ses parents : une mère maltraitante pour qui la beauté et le fait de gagner des concours sont la seule chose valable, un père qui reste dans l’ombre…
Jusqu’à ce que sur la scène d’une énième compétition, Elisabeth se rebelle et troque les podiums contre la pension. L’élève brillante et jolie, détestée par ses camarades, se réfugie dans la boulimie, avant que le désir de plaire à un garçon ne lui impose un régime draconien.
Puis l’adolescente rejette ce corps source d’ennuis en devenant  adepte de la musculation effaçant ainsi toute féminité. Mais la performance ne s’arrête pas là… la descente aux enfers est irrépressible.

Ce roman est une réflexion percutante  sur la marchandisation des corps, sur la tyrannie de l’image et la quête d’identité.
Le diktat des apparences est dénoncé à travers l’héroïne qui compense sa fragilité par une maîtrise physique obsessionnelle jusqu’à l’autodestruction.

>> Accès à la fiche du catalogue >>>

Vous voulez plus de mini-miss ?
Regardez donc le film Little miss sunshine, un road-movie tendre et loufoque avec Steve Carell, Toni Collette, Paul Dano…
À découvrir au rayon cinéma !

 

3. Science-fiction : L'OURS ET LE ROSSIGNOL par Katherine Arden

On a tendance à l’oublier, mais en matière de mythes et de légendes, il n’y a pas que les grecs ! Certes on commence à s’intéresser à la mythologie scandinave depuis que Marvel a transformé le dieu Thor en super-héros. Mais qu’en est-il du folklore russe, riche de nombreuses créatures magiques, de divinités mystérieuses et de contes à foison ?

La trilogie Une nuit d’hiver, écrite par l’américaine Katherine Arden, exploite ce filon. L’ours et le rossignol en constitue le premier tome. Nous y évoluons dans une Russie médiévale, aux limites de l’Histoire et de la fantasy. Dans ce monde rude, dominé par l’hiver, christianisme et vieilles croyances païennes s’affrontent. Vassia, fille d’un seigneur de campagne, communique avec les esprits du foyer, des bois et des lacs. Pour sa belle-mère Anna Ivanovna, ainsi que pour le jeune prêtre Konstantin fraîchement débarqué dans son village, elle n’est qu’une sorcière dont il faut vite se débarrasser. Pour les autres, son père Piotr, sa vieille nourrice Dounia, elle est la digne fille de sa mère, libre et sauvage, héritière d’une magie ancestrale. Mais aussi leur seul rempart contre les menaces surnaturelles venues du fond des âges : un cavalier froid comme la glace, un dieu au visage ravagé, des morts qui reviennent à la vie…

Tous les ingrédients du conte sont présents dans cette réécriture sombre et moderne, où le froid devient palpable, les nuits redoutables et l’angoisse croissante.

>>> Accès à la fiche du catalogue >>>

Vous voulez plus de folklore russe ?
Lisez donc la bande-dessinée Le roi des oiseaux, réinterprétation moderne magnifiquement mise en images par l'américain Alexander Utkin.
À découvrir au rayon BD 7-11 ans !

Cinéma : nos coups de ♥ du moment…

1. DEUX de Filippo Meneghetti

Premier long métrage de l’italien Filippo Meneghetti, Deux nous dévoile l’immense amour qui unit deux femmes septuagénaires rêvant de s’enfuir ensemble pour vivre à Rome.
Seulement voilà, si Nina vit son homosexualité de manière décomplexée, Madeleine, elle, le cache encore à ses enfants qui voient en Nina une simple voisine de palier.
Un évènement viendra bousculer leur projet mais confirmer l’essentiel.
Très beau film sur l’homosexualité chez nos aînés. Les caractères assez opposés des deux personnages principaux se répondent à merveille. La volubile Nina nourrit un sentiment ambivalent pour la discrétion de Madeleine qui de son côté, bien que quelque peu effrayée par l’énergie de sa compagne, semble lui vouer une admiration sans borne.

~ César 2021 de la Meilleure première œuvre ~

>Réservez-le !<

 

2. AMAZING GRACE, ARETHA FRANKLIN de Alan Elliot et Sydney Pollack

Peu avant la pandémie sortait sur grand écran la captation d’un événement mémorable.  Un évènement dont l’enregistrement audio qui en ressortit est le disque de musique sacrée le plus vendu au monde et on comprend aisément pourquoi.
Deux jours durant, la plus célèbre des prêtresses afro-américaines se donne en spectacle devant un auditoire médusé. Divers problèmes techniques ont empêché ce moment de grâce de l’hiver 1972 d’être porté à l’écran avant… l’été 2019.
Certes, ce documentaire réalisé par Sydney Pollack peut souffrir parfois d’une image granuleuse et d’une post synchro hasardeuse mais ce film revient de loin et soyez-en sûrs, le moment est historique. En effet, Aretha Franklin, au sommet de sa carrière, revient à ses premiers amours ; les Negro Spirituals et plus précisément le Gospel. Elle est alors la “Queen of Soul”, l’une des figures de proue des militants des droits civiques mais elle montre ici qu’elle n’oublie en rien ce qui a fait d’elle une si grande interprète. Elle revient à la maison.
Dès lors, on comprend mieux la tessiture de sa musique, ces chœurs omniprésents et ce lyrisme contagieux qui caractérisent ses plus grands succès.
Il est en train de se passer quelque chose d’unique dans cette petite chapelle du quartier de Watts à Los Angeles, là-même où 7 ans auparavant, éclatèrent les tristes et célèbres émeutes raciales. Et la foule (vous y croiserez Mick Jagger et Charlie Watts en sueur) mélangeant croyants, agnostiques et athées ne s’y trompe pas. Elle chante, danse, pleure, jubile avec nous. Un merveilleux moment.

>Réservez-le !<