Acquisitions littérature adulte – Été 2019

Téléchargement au format PDF

Si le printemps fut la saison des polars à la Médiathèque de Lattes (cf. la précédente liste de nouveautés) l’été sera celle de la littérature étrangère.

Un prélude aux grandes vacances ?
Dans ce cas, il ne vous reste plus qu’à choisir votre destination littéraire :
Allemagne : Olga (Schlink), Le dernier amour de Baba Dounia (Bronsky)
Italie : Le livre perdu de Léonard de Vinci (Fioretti), La Storia (Morante)
Espagne : D’Elizabeth à Teresa (Izaguirre), Le trône maudit (Corral Lafuente)
Japon : La grande traversée (Miura), Le ciel pleut l’indifférence (Shiga)
Australie : Le bruissement des feuilles (Viggers), La route de Savannah Winds (McKinley)
Cuba : La transparence du temps (Padura)…

… la liste est encore longue !

Et pour ceux qui préfèrent visiter des contrées imaginaires, un petit événement : l’acquisition de la série complète Sorceleur du polonais Sapkowski, véritable phénomène de librairie, adaptée en jeu vidéo et en série télévisée.

Bref on vous promettait du voyage, on ne vous a pas menti !

 

Littérature jeunesse : on a lu pour vous…

1. Aberrations, tome 1 : Le réveil des monstres

Le cousin trash de Tom Ward !

Cote : J. DEL 1

Avis à tous ceux qui ont aimé L’épouvanteur de Joseph Delaney : les éditions Bayard publie une nouvelle série de l’auteur britannique ! Intitulée Aberrations, elle reprend les ingrédients qui ont fait le succès de sa grande sœur : dans une Angleterre aux allures médiévales-fantastiques, le jeune Crafty, que ses origines familiales dotent d’aptitudes magiques, est formé au dangereux métier de “mouche de porte” pour lutter contre le Shole, un brouillard maléfique transformant tous ceux qu’il recouvre en créatures cauchemardesques. Mais comme va très vite l’apprendre Crafty, il y a pire que les revenants, les monstres ou les sorcières cachés dans le Shole. Il y a les traîtres qui prennent un plaisir cruel à éliminer les “mouches de porte”…
Un premier tome efficace et prometteur, malgré la noirceur de l’atmosphère et la violence de certaines scènes (tortures, meurtres, transformations inhumaines). Pour lecteurs de 12 ans et plus. Âmes sensibles s’abstenir…


2. Arlo Finch, tome 1 : Le mystère des Longs Bois

Harry Potter chez les Castors Juniors !

Cote : J. AUG 1

On ne le dira jamais assez : la saga Harry Potter a révolutionné le monde de la littérature jeunesse. Elle a fixé des codes qui sont toujours d’actualité vingt ans après et que bon nombre “d’héritiers” se sont empressés de reprendre, y voyant la clé du succès. C’est le cas de John August, collaborateur du grand Tim Burton, avec sa nouvelle série Arlo Finch. Dans ce premier tome, le héros éponyme, Arlo, douze ans, se réfugie dans un village perdu du Colorado avec sa famille. Un village cerné par une forêt extraordinaire, les Longs Bois, qui pourrait bien être la frontière avec un autre monde. Autour d’Arlo, il y a les indispensables camarades façon Ron et Hermione, en compagnie desquels il découvrira la magie des lieux ainsi que son potentiel insoupçonné. Il ne manque plus qu’une école des sorciers pour parfaire le tableau. Oui mais non ! Parce que nos héros ne sont pas des sorciers mais des rangers. Ou si vous préférez des scouts, façon Castors Juniors cette fois-ci. C’est là la véritable originalité de cet univers au demeurant sympathique, qui mêle magie et apologie de l’esprit de groupe. Dès 10 ans.


3. L’île des disparus, tome 1 : La fille de l’eau

Une reine du polar en territoire jeune !

Cote : J. STE

Valeur montante des romans policiers pour adultes, Viveca Sten s’associe avec sa propre fille Camilla pour nous livrer une série jeunesse inédite L’île des disparus. Si ce premier tome ne manque pas de références (certaines parfaitement assumées comme Twilight), il n’en possède pas moins des atouts propres. Et quels atouts ! Un univers original, inspiré des croyances populaires nordiques. Une ambiance inquiétante et glacée à l’image des îles suédoises où l’action se déroule. Une intrigue bien ficelée où s’exprime la maestria de l’auteur en matière de suspense. Un style singulier, à la première personne et au présent, qui nous permet une empathie totale avec Tuva, héroïne et narratrice de l’histoire. Cette dernière est une collégienne de douze ans pas vraiment comme les autres. Parce que, bébé, elle a miraculeusement survécu à un accident de bateau qui aurait dû lui coûter la vie. Et parce que depuis, une réputation de monstre de foire lui colle à la peau. La situation ne s’arrange guère lorsqu’elle se retrouve mêlée à la disparition mystérieuse d’un garçon populaire du collège. Sans parler des phénomènes surnaturels qui accompagnent cette disparition ou de l’angoisse que ressent Tuva à proximité de la mer…
Totalement addictif ! Vivement la suite !
Pour ados et adultes décomplexés.

 

Retour sur les écoutes musicales du 18 mai 2019 (Audiofil 078)

Téléchargement de la liste des titres au format PDF

 

Les écoutes musicales viennent de passer le 78ème niveau, et qu’y a-t-on vu ?
Est et ouest s’entrecroiser : le sitar d’Anoushka Shankar (fille de) s’enrouler autour de la guitare d’un Monténégrin (Milos) ; un trio palestinien d’ouds (Le Trio Joubran) s’acoquiner avec un piano jazz ; Jean-My Truong, batteur au parcours légendaire, lorgner vers l’Inde dans son jazz fusion ; ou encore la pianiste Yuja Wang reprendre le francissime Dukas (l’âpre anti-sorts sied !) ; et même le regretté Didier Lockwood flirter avec la world music !

En bonus, Audrey nous a fait l’éloge de la lenteur, du silence et du suggéré à travers deux bougons (de génie ?) : Mark Hollis et Bertrand Belin.
Éclectique ? À vous de juger et d’écouter !

Rendez-vous pour l’Audiofil 079 le samedi 15 juin et pour le traditionnel Blind test le samedi 29 juin, soit deux fois plus de bonheur avant la pause estivale…

Ci-contre, de haut en bas : Anoushka Shankar, Trio Joubran, Jean-My Truong, Yuja Wang, Bertrand Belin

 

Thématique : “sport & cinéma”

Sport & cinéma, corps & esprit… Alors qu’on pourrait les croire opposés, ce sont en réalité de véritables alliés. Car non seulement ces deux se complètent, mais ils partagent même des traits en commun.

Pourtant, si le sujet inspire largement les réalisateurs (les biopics de sportifs et autres récits de rivalités célèbres sont légion au cinéma), le film de sport reste un genre boudé du public. Voici donc une occasion de réviser votre jugement… (Ou pas ! )

Pour retrouver la filmographie complète, cliquez ici !

A vos agendas !

musicplanete
Ecoutes musicales

samedi 29 juin à 10h15
spécial blind-test

Rendez-vous dans l’espace Musique & Ciné de la Médiathèque pour 2h de découverte et de partage autour de la musique !

♫ Les écoutes musicales, ce sont 2h consacrées à l’écoute d’extraits de morceaux de musique de tous les genres, de toutes les époques et de tous les continents. Chaque audition est suivie d’une explication / analyse et d’un échange avec les participants. Public adulte. Réservation au 04.67.22.22.31. ♫