Tuto malin : transporter vos livres à la japonaise…

La thématique Japon, qui a occupé nos tables tout au long du premier trimestre 2020, touche à sa fin. Pour la clore en beauté, voici un tutoriel furoshiki. Ou comment transporter vos livres dans un emballage tissu simple à réaliser :

Etape 1 :

– Munissez-vous d’un tissu carré d’environ 25 cm x 25 cm (dimensions valables pour une pile de 5 ou 6 livres petit et/ou grand format ; prévoir un peu plus grand pour le transport de bandes dessinées).
– Positionnez-le en losange devant vous.

Etape 2 :

– Déposez votre pile de livres au centre du tissu, à l’horizontale.

Etape 3 :

– Réunissez les deux coins verticaux du tissu au dessus de votre pile.

Etape 4 :

– Nouez-les ensemble avec un nœud double.

Etape 5 :

– Réunissez les deux coins horizontaux du tissu au-dessus de la pile.

Etape 6 :

– Nouez-les ensemble avec un nœud double.

Etape 7 :

– Tadam ! Votre sac en tissu improvisé est prêt. Vous pouvez le transporter en vous servant du dernier nœud double comme d’une anse.

 

Merci à Laurence, de l’association Matsuri Events, qui a animé l’atelier furoshiki lors de la Nuit de la Lecture 2020. On lui doit l’idée de cet article !

 

6 réflexions au sujet de « Tuto malin : transporter vos livres à la japonaise… »

  1. Pratique et très élégant. Merci pour l’idée.
    Maintenant, sur l’attestation de sortie obligatoire, si on inscrit ´Je promène mes livres’, est-ce que cela va « marcher »?
    Restez en forme pour nous accueillir à l’ouverture.
    Bien cordialement.
    Anne

    1. Merci pour votre commentaire plein d’humour Madame Robert-Nicoud !
      Il y a fort à parier que la promenade de livres aurait du mal à passer en cas de contrôle policier !
      Sauf si vous attachez votre paquet de livres au bout d’une laisse et lui donnez un petit nom canin.
      Mais dans ce cas, vous risquez de vous exposer à d’autres désagréments… du genre séjour forcé en institut spécialisé… à vous de voir !
      Portez-vous bien vous aussi et à très vite,
      Votre équipe de bibliothécaires

  2. Bonjour,
    J’avais 23 livres à transporter. J’ai donc tenté de réaliser votre bidule. Comme je n’avais pas de mouchoir assez grand, j’ai dû utiliser un drap de lit. Déjà, les livres ne tiennent pas en place, après quelques manipulations, ils s’agglutinent en une masse sans forme. Bref, passons sur ce petit désagrément, la suite est plus gênante. Comme les livres étaient lourds, j’ai suspendu le drap à un manche de balai, reposant sur mon épaule droite (j’ai mal à la gauche actuellement) Je suis descendu dans la rue et j’ai rapidement été contrôlé par les gendarmes, qui m’ont dressé un procès verbal pour vagabondage.
    Je ne vous remercie pas pour ce tuto qui m’a valu bien du désagrément.
    Lulu.

    1. 23 livres ?! Bon sang ! Mais où alliez-vous donc avec tout ce matériel ? Au marché des bouquinistes ? Vous ne les rameniez pas chez nous, en tout cas : notre médiathèque ne prête que 6 livres simultanément !
      Une brouette aurait davantage fait votre affaire, plutôt qu’un improbable baluchon de la taille d’un drap de lit ! Pensez-y pour la prochaine fois !

    1. Nous dirions même plus un rigoLATTovirus ! Nous étions loin d’imaginer que le furoshiki serait source d’autant d’inspiration humoristique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *