Confinés… en musique #3

La playlist d’aujourd’hui est un peu particulière dans le sens où elle n’a pas été conçue comme d’habitude. Normalement, le secteur musique se charge seul de choisir les morceaux, faisant autorité en la matière.
Mais là, chacun de vos bibliothécaires a été sollicité pour proposer un ou deux titres qu’il écoute en ce moment, ou, à défaut, qu’il affectionne. D’où l’aspect hétéroclite de cette playlist au final pas si éclectique que ça, vu qu’on s’y cantonne au genre pop/rock. C’est dans les périodes traversées qu’elle trouve sa diversité, de 1967 à 2020. Et pour accentuer cette caractéristique, c’est par ordre chronologique de sortie des morceaux qu’elle vous est présentée. Encore un voyage auditif dans le temps, en somme !
Pour lancer la playlist, cliquez sur la vidéo juste au-dessus.
Et pour avoir plus d’infos sur les morceaux présentés, c’est en-dessous que ça se passe :

01

“Sunrise”
The Who
Tiré de l’album The Who sell out, 1967


02

“Imagine”
John Lennon
Tiré de l’album Imagine, 1971


03

“Le sud”
Nino Ferrer
Single, 1975


04

“Le coup de soleil”
Richard Cocciante
Single, 1978


05

“Perfect”
Fairground Attraction
Tiré de l’album The first of a million kisses, 1988


06

“20000 over the sea”
Enigma
Tiré de l’album A posteriori, 2006


07

“Freely”
Devendra Banhart
Tiré de l’album Smokey rolls down thunder canyon, 2007


08

“Geography”
Boo Hewerdine
Tiré de l’album Open, 2015


09

“J-boy”
Phoenix
Tiré de l’album Ti Amo, 2017


10

“Bien sûr”
Jean-Louis Aubert
Tiré de l’album Refuge, 2019


11

“Colors”
Black Pumas
Tiré de l’album Black Pumas, 2019


12

“Comme un voleur”
Madame Monsieur, Jérémy Frérot
Single, 2020

 

2 réflexions au sujet de « Confinés… en musique #3 »

  1. Chers Montaner (sans s mais ils sont plusieurs…)
    Ravis de voir que les listes à jouer vous intéressent, vous accrochent, vous titillent.
    Ragaillardis d’imaginer qu’on puisse encore se retaper, s’enrichir, se modeler, se remodeler, se requinquer avec des assemblages de sons qui percutent les oreilles, puis le cerveau, puis le reste…
    Plus prosaïquement, contents d’avoir touché à la fin de l’envoi.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *