ZINC, David van Reybrouck

Cet essai se lit comme un roman. Il s’attache à un minuscule territoire coincé entre trois frontières, celles de la Belgique, des Pays-Bas et de l’Allemagne. Minuscule territoire d’abord l’objet de convoitise tant de la Belgique que des Pays-Bas, et que faute d’accord, on déclare provisoirement État neutre. S’il est minuscule, il comporte une richesse, sa mine de zinc qui fournira l’Europe toute entière. Territoire de langue allemande, durant les deux guerres mondiales, il sera annexé par l’Allemagne. Tout nous est conté au travers de la vie d’un de ses habitants, personnage réel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *