SOLSTICE D’HIVER : ALAIN, LES JUIFS, HITLER ET L’OCCUPATION, Michel Onfray

“Plus d’un demi-siècle après la mort d’Alain paraît son Journal inédit. On y découvrira un philosophe lui aussi inédit : ce qu’il y dit de Mon combat et d’Adolf Hitler ; son antisémitisme viscéral que n’ébranle pas la politique antisémite de Vichy ; sa légitimation du renoncement à toute Résistance, donc sa condamnation de l’entreprise du général de Gaulle et son souhait de voir les Allemands gagner ; son analyse de l’occupation comme d’une situation pas si déshonorante que cela ; son consentement donné aux analyses raciales de Gobineau ; sa fascination pour la force brutale des soldats nazis fanatisés et motorisés ; la préface qu’il écrit deux ans après la fin de la guerre pour le livre d’un ancien collaborateur ; son silence sur tout cela une fois la guerre terminée laissera le lecteur pantois. Ce Journal va changer du tout au tout l’image qu’on avait jusqu’alors d’Alain.” Michel Onfray

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *