PAUVRE MISS FINCH, Wilkie Collins

Aveugle depuis la plus tendre enfance et amoureuse dans une fièvre indécente d’un homme dont les vertus se résument pour elle à sa voix et à la douceur de ses caresses, une jeune fille du meilleur monde recouvre soudainement la vue. Elle qui n’avait jamais perçu les autres qu’avec son cœur et sa peau réalise, prise dans un complot qui la dépasse, que la lumière peut aussi révéler la laideur et les ombres. A qui faire confiance quand les apparences ne correspondent pas à ce que l’on ressent ? Quand le beau respire l’abjection et que le laid bouleverse ? Faut-il croire ce que les yeux montrent quand la malhonnêteté avance drapée de ses plus beaux atours ? Existe-t-il encore une vérité lorsque tout le monde la déforme ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *