PARTITION, Alexandre Mendel

Journaliste de terrain, Alexandre Mendel a sillonné la France, l’autre France. Ce pays que tant de commentateurs ne veulent pas voir mais que de si nombreux citoyens subissent. Un pays en guerre, où l’on ne combat pas ses ennemis mais où, au contraire, on les choie. Bienvenue dans la France de la partition. Celle du renoncement et des compromissions. En l’espace de vingt ans seulement, les territoires perdus de la République sont devenus des territoires abandonnés à l’islamisme. De véritables petits califats se sont établis dans une nation rongée par le déni et qui laisse la charia s’installer impunément sur son sol. Au rythme des accommodements raisonnables, inspirés par les pires options des pays anglo-saxons et mis en œuvre par des politiques lâches, terrorisés à l’idée d’être qualifiés d’islamophobes et relayés par des élites à l’abri des fatwas, une partie de la France a fait sécession.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *