OPÉRATION SHYLOCK, UNE CONFESSION, Philip Roth

En face de Philip Roth, personnage central de cette confession, un deuxième Philip Roth, un homonyme, un imposteur. Et ce sosie parfait, ce double monstrueux, s’est mis en tête de faire retourner “chez eux” – en Pologne, en Ukraine, en Allemagne – les Juifs venus d’Europe vivant en Israël.
Tout se noue en quelques jours à Jérusalem, pendant le procès de John Demjanjuk, un Ukrainien alors suspecté d’être le “bourreau de Treblinka”. Ajoutons que Philip Roth relève d’une profonde dépression, qu’il se fait passer pour le Philip Roth qu’il n’est pas, et que le Mossad s’en mêle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *