MORTS POUR LA FRANCE, TOME 3 : LA MARCHE NOIRE, Max Gallo

1918-1944. Finlay voit enfin se terminer cette guerre qu’il a vécue jusqu’à l’épuisement. Il combattra même, à l’aube de l’armistice, au côté de ses compatriotes américains. Mais il sait que cette paix fragile n’arrêtera pas la marche noire qui s’annonce dans toute l’Europe. Pendant quatre ans, il parcourt ce vieux continent, et témoigne de la violence des soulèvements italiens et allemands qui mèneront à l’horreur fasciste et nazie. Il quitte la France pour les États-Unis en décembre 1923. Mais une terrible révélation va bouleverser le destin du journaliste : en 1944, après des années d’errance et de doutes, il revient en France. Dans cet ultime volet de Morts pour la France, Max Gallo nous offre le dénouement d’un destin intimement lié à l’Histoire, d’une vie hors du commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *