MIN KAMP, TOME 1 : LA MORT D’UN PÈRE, Karl Ove Knausgaard

Dans cette autobiographie littéraire, l’auteur revient sur ses années de jeunesse marquées par la figure paternelle. Enfant trop sensible, le petit Karl Ove grandit à l’ombre d’un frère solaire, d’une mère souvent absente et d’un père aux colères et à la dureté imprévisibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *