LES YEUX BLEUS, Thomas Hardy

Stephen Smith, un jeune architecte venu restaurer l’église d’une petite paroisse du Wessex, s’éprend d’Elfride, la fille du vicaire. Ce dernier, en raison des origines modestes du jeune homme, s’oppose à leur mariage. Le couple décide de s’enfuir à Londres mais Elfride y renonce au dernier moment. Ce roman en partie autobiographique dresse le magnifique portrait d’une jeune fille broyée par le poids des préjugés, par des passions contrariées, et livrée à un destin funeste auquel elle ne peut échapper.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *