LES SOLDATS DE LA GRANDE GUERRE, Jacques Meyer

De 1914 à 1918, environ huit millions de Français sont mobilisés.  Plus de quatre millions participent effectivement aux combats, en soldats, et un sur trois y laisse sa vie. Au cours de cette tragédie se rassemblent des hommes de tous âges et de toutes conditions. À la diversité de leurs origines, il faut ajouter celles des conditions d’existence au feu : les “embusqués” de l’arrière ne rencontrent pas les mêmes difficultés que les zouaves des premières lignes ; la journée d’un artilleur ne ressemble guère à celle d’un fantassin ; dans une même tranchée le chti’mi, sans nouvelles des siens, nourrit d’autres préoccupations que l’instituteur laïque. Jacques Meyer, lui-même combattant de la Grande Guerre, avait recueilli pour cet ouvrage de nombreux témoignages oraux. Ces documents apportent une importante contribution à la psychologie du soldat et brossent le tableau, parfois monotone, parfois terrifiant du quotidien de la guerre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *