LES SENTES BUISSONNIÈRES, Mireille Pluchard (édition en gros caractères)

Amélie n’a qu’un rêve : devenir institutrice. Pas si évident quand on est fille d’un garde forestier et qu’on grandit avec six frères et sœurs au cœur des Cévennes du XIXe siècle. Mais Amélie ne laissera rien s’immiscer entre elle et sa vocation, pas même son entrée forcée à la filature de soie pour couvrir les dettes de la famille. Rebelle, attachante, déterminée, la jeune fille est prête à tout pour réaliser son idéal de vie.

Lire un extrait sur le site de l’éditeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *