LES CHÊNES DE MONTFORT, TOME 1, Jean-Louis Magnon (édition en gros caractères)

1900. Le domaine de Montfort, qui appartient à la famille de Charliet depuis plusieurs siècles, est menacé par l’incompétence d’Edmond. Empêtré dans les déconvenues financières, il vend toutes leurs terres. Son frère, Arthur, le découvrira trop tard, mais sauvera in extremis le domaine de la faillite avec l’aide de son beau-père, Emile Barthez, riche commerçant toulousain. De nombreuses familles paysannes se retrouvent à la rue, sans travail, comme celle des Granzac, qui surmonteront les épreuves, et dont la fille, Angélique, à force de volonté et de courage, deviendra infirmière à Toulouse. Elle y retrouvera son amour d’enfance, le fils du médecin de campagne, mais la Grande Guerre éclatera, bouleversant leurs projets et ouvrant la porte à de nouveaux drames.
Leur histoire se poursuit dans le deuxième tome : Les peupliers de Saint-Julien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *