LE CHAT QUI AIMAIT LA BROCANTE, Lilian Jackson Braun

Chroniqueur au Daily Fluxion, Jim Qwilleran décide d’écrire une série d’articles sur un quartier assez mal famé appelé Came-Village. Avec ses deux chats siamois, Koko et Yom Yom, il s’installe dans une vieille maison appartenant à un brocanteur, C.C. Cobb, et apprend les pratiques des marchands et des collectionneurs dans le monde étrange de la brocante. Mais lorsque son propriétaire se tue en tombant dans l’escalier d’une maison en démolition où il allait faire de la “récupération”, Qwilleran met une fois de plus à l’épreuve le flair de Koko afin de prouver qu’il ne s’agit pas d’un accident.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *