L’ART DE PERDRE, Kaouther Adimi

C’est à travers le regard de trois hommes que l’auteur fait revivre une minuscule librairie, serrée entre une pizzeria et un marchand de légumes dans une ruelle d’Alger. En ouvrant “Les vraies richesses” dans les années trente, Edmond Charlot, libraire, imprimeur et éditeur a voulu partager sa folle passion pour les livres. Au fil du temps, la librairie devient une bibliothèque de prêt, faute d’acheteurs. Abdallah, le nouveau maître des lieux, n’aime pas lire mais les livres sont un trésor qu’il doit protéger.

Découvrez notre coup de ♥ pour cet ouvrage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *