LA PEAU DURE, Raymond Guérin (édition en gros caractères)

Roman à trois voix. Celles de trois sœurs : Clara, Jacquotte et Louison. Trois femmes fragiles, ballottées dans un monde trop grand pour elles, trop cruel aussi, un monde régi par les hommes. Soixante-dix ans après sa première publication, La Peau dure, roman extrêmement social, voire ouvertement féministe, reste très moderne. Véritable plaidoyer, âpre et cinglant, pour la cause des petits, des faibles, des exclus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *