LA BIBLIOTHÈQUE ENGLOUTIE, LA QUÊTE IDÉALE DU FILS DE CHRISTOPHE COLOMB, Edward Wilson-Lee

Son père a exploré les frontières connues du monde. Lui a parcouru l’Europe à la recherche d’imprimés de toutes sortes pour rassembler la connaissance universelle en un lieu : sa bibliothèque à Séville. Hernando Colomb, fils naturel de Christophe, fut un visionnaire qui, dès le début du XVIe siècle comprit que la masse d’informations, désormais accessibles grâce à l’imprimerie, bouleverserait le monde.
La vie d’Hernando est une aventure, un long voyage depuis son Espagne natale, qu’il sillonne avec la cour d’Isabelle et Ferdinand, les Rois Catholiques, jusqu’aux Amériques où il survit un an avec son père après leur naufrage au large de la Jamaïque, en passant par l’Europe de la Renaissance où tant d’idées nouvelles sont brassées. Hernando y fréquente Érasme, Thomas More ou encore Albrecht Dürer. Mais l’héritier spirituel de Christophe Colomb a aussi dirigé une encyclopédie géographique, créé les premières cartes modernes. Il a rédigé la première biographie de son père qui ancra définitivement  le mythe, créé le premier jardin botanique et réuni la plus grande bibliothèque privée que l’Europe ait jamais vue et dont une partie fut engloutie…

Lire un extrait sur le site de l’éditeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *