HÉRÉSIES, Richard Gougis

Nuit du 16 mars 1244 : un Templier quitte la forteresse de Montségur, emportant avec lui un héritage secret quelques heures avant que les derniers Cathares ne périssent sur le bûcher.
Huit siècles plus tard : une série de meurtres rituels frappe les pèlerins qui empruntent le chemin de l’Abbatiale de Saint-Gilles à celle de Saint-Guilhem-le-désert. Une croix des Templiers est gravée sur le corps des victimes. Célestini, le cador de la PJ de Montpellier patauge, sans savoir que plus au nord, le lieutenant Malouni est confronté à une série d’événements étranges, des événements qui surgissent sur le chemin qui relie le Puy-en-Velay à Rodez. À la croisée des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle et aspirées dans les méandres de l’Histoire, les deux enquêtes se télescopent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *