FILS DU FEU, Guy Boley

Souvenirs d’un enfant des Trente Glorieuses, moment des grands changements de la France rurale, début de cette société de consommation ou tout bascule. Fils de forgeron, le narrateur perd son frère très jeune. Face à la peine, le père se noie dans l’alcool et la mère choisit de faire comme si rien ne s’était passé. Devenu adulte, peintre confirmé, il retrouve la paix dans les tableaux qu’il crée. Premier roman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *