ET MOI, JE VIS TOUJOURS, Jean d’Ormesson

Le narrateur évolue entre les époques, relatant les grandes avancées culturelles de l’humanité : l’agriculture, l’écriture, le monothéisme, l’imprimerie, la découverte du Nouveau Monde, la Révolution française ou encore les progrès scientifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *