ENTRE EUX, Richard Ford

S’estimant trop subjectif quant à son propre vécu, Richard Ford retrace la biographie de son père, Parker, représentant de commerce mort prématurément, puis de sa mère, Edna, qui a souffert de solitude au long de son mariage. Au regard de la banalité des événements relatés, l’écrivain s’interroge sur ce qu’il reste d’une existence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *