AU BON ROMAN, Laurence Cossé

Un fou de Stendhal est abandonné en forêt. Une très jolie blonde quitte brusquement une route qu’elle connaît comme sa poche. Un Breton sans histoire rencontre au bord d’une falaise deux inconnus inquiétants. Nous ne sommes pourtant pas dans un roman policier. Les agresseurs ne sont ni des agents secrets ni des trafiquants. Ils ne s’attaquent qu’à des tendres : un ancien routard devenu libraire, une mécène mélancolique, des romanciers… Qui, parmi les passionnés de lecture, n’a rêvé un jour que s’ouvre la librairie idéale ? Une librairie vouée au roman où ne seraient proposés que des chefs-d’oeuvre ? En se lançant dans l’aventure, Ivan et Francesca se doutaient bien que l’affaire ne serait pas simple. Comment, sur quels critères, allaient-ils faire le choix des livres retenus ? Parviendraient-ils un jour à l’équilibre financier ? Mais ce qu’ils n’avaient pas prévu, c’était le succès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *