LES POILUS, LA FRANCE SACRIFIÉE, Pierre Miquel

Ils ne sont désormais plus que quelques survivants à apparaître en France lors des cérémonies du 11 novembre. Pourtant, “ces hommes ne sont pas nos aïeux lointains, ils restent nos frères, ils ont vécu ce que nous aurions pu vivre, ils ont droit à toute notre attention”. Les Poilus…
Qui peut aujourd’hui imaginer ce qu’ont enduré ces soldats de la Première Guerre mondiale ? Combats inhumains, lutte permanente dans les tranchées contre le froid, les parasites, les rats, mais aussi contre l’ennui et l’absence de sommeil. Avec beaucoup de talent, l’auteur nous entraîne à leurs côtés sur les champs de bataille, dans les tranchées. Il nous livre une étude, nourrie de nombreux témoignages, de leurs conditions de vie et de leurs états d’esprit durant toute la guerre. Mais celle-ci ne s’est véritablement achevée non en 1918 mais bien plutôt en 1945. Pierre Miquel nous en fait l’étonnante démonstration dans l’introduction : les Poilus ont vécu en fait le début d’une guerre de trente ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *