LE SCHMOCK, Franz-Olivier Giesbert

Avant Franz-Olivier Giesbert, beaucoup avaient cherché à comprendre comment le peuple allemand, aux structures fondées sur de solides traditions éducatives, philosophiques, scientifiques et artistiques, avait pu se laisser embarquer dans le double objectif nazi, aussi stupide que criminel : éradiquer la population juive de la surface de la Terre, et conquérir militairement l’Europe pour donner de l’espace vital à la nation allemande. Dans ce roman qui commence en 1920, l’auteur via le récit du quotidien de deux familles nous décrit l’ascension d’Hitler. Un décryptage salutaire pour comprendre comment cela a pu arriver et surtout être vigilant pour que cela ne se reproduise plus.

Lire un extrait sur le site de l’éditeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *