LA COMPAGNIE DES LIVRES, Pascale Rault-Delmas (édition en gros caractères)

Sceaux, 1966. Les livres éloignent Annie de la sévérité de son éducation bourgeoise et lui font oublier sa solitude. La Compagnie des livres, la librairie de son grand-père, est son refuge.
Auvergne, 1966. Michel a perdu brutalement un être cher et son innocence d’enfant avec. Seuls les romans, qu’il lit caché dans le grenier, apaisent son chagrin.
Les hasards de la vie poussent Annie et Michel à se rencontrer. D’un seul regard, ces deux passionnés de lecture se reconnaissent. Mais le monde dans lequel ils grandissent a établi des barrières sociales difficiles à franchir. Et Mai 68 a beau souffler un vent de révolte sur la France, les préjugés ont la vie dure…
Un joli roman plein de tendresse et de nostalgie.

Lire un extrait sur le site de l’éditeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *