On a lu et on a aimé : MORWENNA de Jo Walton

FICHE TECHNIQUE
Titre : Morwenna
Auteur : Jo Walton
Pays : Grande-Bretagne
1ère année de parution : 2010

Cote : SF. WAL

 

“Y a-t-il simplement des fées en Amérique ? S’il y en a, parlent-elles toutes gallois là-bas aussi ?”

 

Une fée-insecte ?

Grande-Bretagne, à la fin des années soixante-dix.
Morwenna Phelps, adolescente de quinze ans, meurtrie dans sa chair et dans son âme suite à l’accident qui l’a estropiée et qui a coûté la vie à sa sœur jumelle, nous ouvre les pages de son journal intime.

Dans ce journal, il n’y a pas que des drames. Morwenna n’est d’ailleurs pas du genre à s’apitoyer. C’est une héroïne tragique mais courageuse. Et lunaire. Parce que Morwenna croit en la magie. Elle voit les fées. Ces créatures n’ont pourtant rien à voir avec la Clochette de Disney. Elles lorgneraient plutôt du côté de la fée-insecte du Labyrinthe de Pan. Elles sont aussi sauvages et mystérieuses que le Pays de Galles où Morwenna a grandi. Un Pays de Galles riche en folklore, mais aussi ouvrier, déshérité, à l’image des films de Ken Loach. Pour preuve : c’est dans ses ruines et ses usines désaffectées que les fées ont élu domicile.

Mais la magie est-elle bien réelle ? N’existe-t-elle pas que dans la tête de Morwenna, comme un soutien l’aidant à surmonter les dures épreuves de la vie ?

Collines du Pays de Galles

Roman d’ambiance, le livre de Jo Walton explore cette période trouble qu’est l’adolescence, entre fantasme et réalité. Il y est question du deuil, de la famille et de la complexité de ses relations, de l’infirmité et de la volonté, plus forte que tout, de se reconstruire. Des sujets universels, qui touchent tous les âges.

C’est aussi une déclaration d’amour à la littérature de science-fiction, passion salvatrice qui va permettre à la jeune héroïne d’aller de l’avant. Une héroïne si attachante, qu’on la regrette sitôt la lecture achevée.

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !